top of page
  • Marc Reisinger

Elon Musk antisémite: c'est bidon

Dernière mise à jour : 30 nov. 2023

Elon Musk et Benjamin Netanyahu visitent un village attaqué par le Hamas

 

Une rumeur erre sur internet : « Elon Musk a écrit un post antisémite ».


Etonnant quand on sait qu’il a pris récemment une position claire sur Israël en décidant de supprimer de X les messages appelant à « libérer la Palestine de la rivière à la mer », comme impliquant le génocide de la population israélienne. Une position de censure comme il essaie d’en éviter par principe.


Ceux qui dénoncent son tweet « antisémite » s’abstiennent généralement de le citer complètement. Or c’est seulement comme cela qu’on peut éclairer la situation.

Musk a répondu à un commentaire : « Effectivement, vous dites la vérité » Quel commentaire, quelle vérité ? C’est là qu’il faut utiliser ses méninges.


L’intervenant sur X, qui se fait appeler "The Artist Formerly Known as Eric" (que j’appellerai plus brièvement Eric) écrivait le 15 novembre (je donne d’abord le texte en anglais, car il n’est pas évident à déchiffrer) :

 

ERIC : “Jewish communties have been pushing the exact kind of dialectical hatred against whites that they claim to want people to stop using against them.

I'm deeply disinterested in giving the tiniest shit now about western Jewish populations coming to the disturbing realization that those hordes of minorities that support flooding their country don't exactly like them too much.

You want truth said to your face, there it is” (15/11)


MUSK : “You have said the actual truth”

 

Traduction :


ERIC : « Les communautés juives ont poussé à la haine dialectique contre les Blancs le type même de haine qu'elles prétendent vouloir que les gens cessent d'utiliser contre elles.

Je me désintéresse profondément de l'idée que les populations juives occidentales puissent prendre conscience que les hordes de minorités qui soutiennent l'inondation de leur pays ne les aiment pas vraiment beaucoup.

Si vous voulez qu'on vous dise la vérité en face, la voilà.


MUSK : « Vous avez dit l'exacte vérité »


MUSK a ajouté un autre tweet précisant sa pensée :


« L'ADL attaque injustement la majorité de l'Occident, bien que la majorité de l'Occident soutienne le peuple juif et Israël. Elle le fait parce qu'elle ne peut pas, selon ses propres principes, critiquer les groupes minoritaires qui constituent sa principale menace. Ce n'est pas juste et cela doit cesser. »


Rôle de l'Ani Defamation League


Il faut savoir que l’ADL (Anti Defamation League) est une organisation non gouvernementale dont le but premier est de soutenir les Juifs contre toute forme d’antisémitisme et de discrimination. L’échange entre Musk et Eric portait sur un communiqué publié par cette organisation le 24 octobre 2023 :


« Le Centre de l'ADL sur l'extrémisme note une augmentation de près de 400 % des incidents antisémites préliminaires signalés cette année»


Or une recherche attentive réalisée par le site The Intercept montre qu’une grande partie de ces incidents antisémites sont survenus pendant des manifestation de « progressistes » juifs antisionistes et ces Juifs anti-israéliens sont loin d’être minoritaires aux Etats-Unis


The Intercept (11/11/2023) :


"L'ANTI-DEFAMATION LEAGUE ENREGISTRE DES RASSEMBLEMENTS JUIFS POUR LA PAIX COMME DES ATTAQUES ANTISÉMITES"


"Un sondage réalisé en 2021 auprès des électeurs juifs par l'Institut de l'électorat juif, un organisme non partisan, montre que les opinions pro-palestiniennes au sein de la communauté juive américaine sont loin d'être marginales. À l'époque, 25 % des juifs interrogés pensaient qu'Israël était un État d'apartheid, 34 % estimaient que le traitement des Palestiniens par Israël était similaire au racisme aux États-Unis et 22 % pensaient qu'Israël commettait un génocide à l'encontre des Palestiniens. Ces chiffres sont encore plus frappants pour les jeunes juifs américains. "


En résumé, Elon Musk donnait raison à Eric de critiquer l’Anti Defamation League, incapable de dénoncer des manifestations anti-juives initiées par des Juifs. Elon Musk ne mettait pas en cause les Juifs, mais l’incapacité de l’ADL à dire la vérité.


Calomnie et médisance


Cette mise au point n’a pas empêché le New York Times de titrer avec une malveillance vicieuse le 27 novembre :


« Elon Musk en visite en Israël au milieu des réactions contre son approbation d'un article antisémite. »


Ajoutant la médisance à la calomnie, le NY Times poursuit :


« Des dizaines de grandes marques ont suspendu leur publicité sur X après que M. Musk a approuvé ce mois-ci un post qui accusait les communautés juives de pousser à la "haine contre les Blancs qu'ils prétendent vouloir que les gens cessent d'utiliser contre eux". La fuite des annonceurs a menacé de coûter à X des dizaines de millions de dollars, et la Maison Blanche a dénoncé M. Musk pour "promotion odieuse de la haine antisémite et raciste".


Et le Haaretz, quotidien israélien de gauche, de la même veine que le New York Times (distribué en Israël avec les éditions du Haaretz) – une veine précisément dénoncé dans le tweet d’Elon Musk – de renchérir :


« Accueillir à bras ouverts un tel magnat de la toxicité et lui faire visiter les sites d'un massacre qui a été déprécié, rabaissé et nié sous sa direction devrait être une tache sur l'héritage de Netanyahou » (Ben Samuels, correspondant américain du Haaretz)


Elon Musk a visité, aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, un village israélien où des dizaines de personnes ont été tuées lors des attaques menées par le Hamas le 7 octobre. Il a qualifié d’information « bidon» le fait qu’il serait antisémite, ajoutant : "les actions parlent plus fort que les mots".

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page